Procès juge
Justice

Laurent Gbagbo : comment est accueilli dix ans après l’ex-président en Côte d’Ivoire ?

C’est au nom de la réconciliation nationale que Laurent Gbagbo l’ex-chef d’état de la Côte d’Ivoire retourne dix ans après son arrestation dans son pays. Un procès qui a pris l’allure d’une bataille juridique où son conseil principal l’avocat Emmanuel Altit a obtenu son acquittement et sa libération.  Une victoire pour son avocat français, celle d’un homme reconnu innocent. Retour sur cette affaire et sa venue tant attendue par certains et dénoncée par d’autres.

Le retour de Laurent Gbagbo en Côte Ivoire

C’est au pavillon présidentiel que l’ancien chef d’état ivoirien Laurent Gbagbo est accueilli par le président actuel Alassane Ouattara. Un geste fort pour la réconciliation a salué Laurent Gbagbo. Opposant au parti en place, cet ancien président et prisonnier durant dix ans, continue de fasciner toute une partie de la population. Sa popularité ne s’est donc pas érodée avec le temps ni avec un procès qui pourtant a jeté un certain discrédit sur cet homme de pouvoir. Des fêtes ont été organisées pour ce retour comme dans le village natal de l’ex-président. Ailleurs aussi comme dans la capitale des partisans de Laurent Gbagbo manifestent leur joie. A l’opposé, ses adversaires en colère qui estiment aujourd’hui encore que leur ancien président est responsable de la violence engendrée par le refus de sa défaite face à son opposant Alassane Ouattara. Pour eux son arrestation est légitime et ils ne comprennent pas son acquittement pour crimes contre l’humanité sachant les 3000 morts.

Procès Laurent Gbagbo
Procès Laurent Gbagbo maître Altit ©ivoiresoir.net

Un retour pour réconciliation nationale

C’est dans cette démarche d’une réconciliation nationale qu’a été annoncé entre autres le retour de Laurent Gbagbo par son avocat maître Emmanuel Altit. Pays meurtri par vingt ans de violences ethniques et politique, le retour sur ses terres va t-il bénéficier à la Côte d’Ivoire ?

Pour ses adversaires ce retour se fait au détriment des victimes et au prix de l’impunité.

Eviter tout débordement

Pour le parti en place et les partisans de Laurent Gbagbo, il est important d’éviter tout débordement. Avec un pays fragilisé non seulement par les problèmes internes, par les vieilles rancoeurs et aussi par des attaques jihadistes, c’est aux hommes politiques de faire en sorte d’éviter toutes provocations de part et d’autre. L’essentiel aujourd’hui pour le pays est de le reconstruire dans la fraternité afin que la Côte d’Ivoire puisse vivre en paix.

Laurent Gbagbo et la politique

Homme politique, difficile pour cet ancien chef d’état de ne pas retourner dans l’arène et de préparer en quelque sorte son héritage.